Affichage des articles dont le libellé est gouvernement. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est gouvernement. Afficher tous les articles

Les professeurs et étudiants toujours mobilisés !

La mobilisation contre les projets de réforme des universités ne faiblit pas. La journée du mardi 24 mars a encore été marquée par de nombreuses manifestations organisées dans toute la France.
A Lyon, une chaîne humaine de 500 personnes a défilé autour du rectorat. Les manifestants, des enseignant-chercheurs, chercheurs, étudiants ou encore de personnels des IUFM (instituts de formation des maîtres) voulaient marquer une nouvelle fois leur refus de la généralisation du "bac pro. trois ans" et la dévalorisation de la filière universitaire.
Depuis plusieurs mois, la mobilisation a pris des formes moins traditionnelles, comme les nombreux cours "hors les murs" qui se déroulent sur les berges du Rhône ou le Parvis de l'Opéra.

"L'université n'est pas une marchandise".
Les étudiants refusent en particulier la "volonté de privatisation" des universités du gouvernement et les inégalités qui s'en suivraient. Mais si le ministre de l'éducation Xavier Darcos a indiqué qu'il était disponible pour rediscuter ou expliquer ses projets, il n'est toujours pas question pour lui de "reculer".

Les lycéens dans la rue
A Paris, une grande manifestation a réuni des étudiants, professeurs et des chercheurs, mais toute une partie du début du cortège était aussi composée d'une "intersyndicale des lycées professionnels", qui demandait elle aussi la "suspension de la réforme du bac professionnel en trois ans et le maintien des BEP pour que les élèves les plus en difficultés puissent faire un cursus en 4 ans au lieu de 3".

Les syndicats trestent unis
Les manifestants répondaient à l'appel de la Coordination nationale des universités, d'une intersyndicale du supérieur et de la recherche (FSU, CGT, Solidaires, FO, Unef, SLR, SLU), d'une coordination nationale des IUT et de syndicats de l'enseignement professionnel.

LYF-National est repris par Netvibes Lyon-

Lire la suite - Les professeurs et étudiants toujours mobilisés !

Guadeloupe: Najat défend Ségolène

L'adjointe au Maire de Lyon (et membre du bureau national du Parti Socialiste) Najat Vallaud Belkacem a pris la défense de Ségolène Royal, accusée par l'UmP de se comporter en "vautour indécent" (dixit Le Figaro) lors de son voyage en Guadeloupe.
Dans un communiqué, Najat Vallaud Belkacem, qui reste très proche de l'ex candidate à la présidentielle, ne mâche pas ses mots, et demande "que le gouvernement prenne ses responsabilités, la lâcheté ne saurait tenir lieu de programme pour les Antilles".
Elle indique que "Ségolène Royal assistait ce dimanche aux obséques du syndicaliste Jacques Bino. Qu'une responsable politique de premier plan participe ainsi à l'apaisement de la crise devrait être salué par tous, à commencer par le gouvernement qui n'a, lui, plus les moyens d'adresser un message de solidarité et d'amitié aux populations d'outre mer".
Selon elle, l'UMP a au contraire préféré jouer la carte politicienne "en déniant le droit à la parole et la liberté d'agir à une élue de la république dont chacun reconnait sur ce sujet la grande compétence et la rare legitimité".
Un échec grave pour la république
"A cet instant de la crise, poursuit le communiqué, plus aucun membre de la majorité presidentielle ne pouvait décemment se rendre à ces obséques sans mettre le feu aux poudres. C'est un échec grave pour la république dont les représentants, à force de mepris et de dilettantisme, ont pris le risque de perdre un nouveau territoire. C'est cela que Ségolene Royal a voulu éviter et c'est cela qu'on ne lui pardonne pas".
Et de terminer de manière ironique : ''A moins que ce soit tout simplement d'avoir occupé la place qui aurait du être celle d'un Président de la République".
LYF-National est repris par Netvibes Lyon-




Lire la suite - Guadeloupe: Najat défend Ségolène

Vif intérêt pour le nouveau statut d'Autoentrepreneur

Selon les chiffres communiqués par le "secrétaire d’État chargé du commerce, de l’artisanat, des petites et moyennes entreprises, du tourisme et des services", le régime de l’auto-entrepreneur, entré en vigueur le 1er janvier 2009, suscite un grand intérêt.

Dans une communication présentée au Conseil des Ministres du 4 février 2009, Hervé Novelli indique que à cette date, "40 000 personnes physiques se sont inscrites dans ce régime".




Ce dispositif (voir article de LYon-Actualités.fr), qualifié de "novateur", limite au strict minimum les formalités et les coûts liés à la création d’entreprise, afin d’encourager ceux qui ont une idée ou un projet à se lancer dans l’aventure entrepreneuriale.




Un statut qui permet de déclarer un complément de ressource
Que l’on soit étudiant, salarié, sans emploi ou retraité, que l’on veuille exercer son activité à titre principal ou complémentaire, ce nouveau régime de l’auto-entrepreneur permet d’exercer très simplement une activité artisanale, commerciale ou libérale, sous forme individuelle, à condition que le chiffre d’affaires annuel ne dépasse pas 80 000 euros pour les activités d’achat et de revente et 32 000 euros pour les activités de service.

Les formalités liées à la création de l’entreprise se limitent à une déclaration unique, qui peut être effectuée par internet. Les charges sociales et le cas échéant fiscales sont calculées forfaitairement en fonction du seul chiffre d’affaires réalisé.

Plus des deux tiers des auto-entrepreneurs se sont inscrits sur le site internet créé spécialement à cet effet par le gouvernement et le dernier tiers auprès des centres de formalités des entreprises (CFE). Il s’agit du premier portail internet permettant à la fois de créer son entreprise par voie dématérialisée et de s’acquitter de ses obligations fiscales et sociales.


L'extension aux bénéficiaires de l'ACCRE
Le dispositif de l’auto-entrepreneur est amené à se développer dans les semaines à venir. Le déploiement du régime pour les activités libérales non réglementées sera effectif courant février. Le droit applicable aux agents publics sera également modifié pour qu’ils puissent exercer une activité accessoire d’auto-entrepreneur dans des conditions comparables à celles des salariés du secteur privé.


Enfin, les dispositifs de l’aide aux demandeurs d’emploi créant ou reprenant une entreprise (ACCRE) et de l’auto-entrepreneur seront mieux coordonnés : un prélèvement unique sur le chiffre d’affaires sera également possible pour les auto-entrepreneurs bénéficiaires de l’ACCRE.




LYF-National est repris par Netvibes Lyon-

En ce moment sur les sites de LYonenFrance : Des TER à 1 € AR pour la Coupe du Monde de Val d'Isère - Ski/ Alpinisme : Pierra Menta, le Rendez-vous de l'hiver ! -Plan Fillon, les Verts Rhône critiquent... Gérard Collomb ! - Vient de paraître "Le monde selon Bernard K" de Pierre Péan - Wonderpoule, la "dure à cuire" du Salon de l'Agriculture - Europe, la modération salariale devient la norme - Woody Allen : "La vie devrait être vécue à l'envers" - Photos : une "manif de droite" pour soutenir la venue de F.Fillon à Lyon - LYonenFrance fait appel au soutien de ses lecteurs -F.Fillon anticipe le remboursement de la TVA au département du Rhône- La "lettre au père Fillon" des élus de Rhône-Alpes -15000 emplois à pourvoir dans le "Train pour l'emploi"- Soyez le guide d'un écrivain pour les Assises Internationales du Roman ! -Savoie : les Verts s'opposent aux JO d'hiver-Photos : l'emploi entre en gare de la Part Dieu
Lire la suite - Vif intérêt pour le nouveau statut d'Autoentrepreneur

Une proche de Nicolas Sarkozy remplace Nathalie Kosciusko-Morizet

La présidente de l'ADEME, (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), Chantal Jouanno, a été nommée "secrétaire d'Etat à l'Ecologie" en remplacement de Nathalie Kosciusko-Morizet.


Cette proche de Nicolas sarkozy, auprès de qui elle était conseillère pour le développement durable, a aussi été sa directrice de cabinet au Conseil Général des Hauts de Seine. Elle l'a aussi suivi au ministère de l'Intérieur où elle a dirigé une mission sur la sécurité routière.
Agée de 39 ans, c'est une ancienne élève de l’ENA (1997-1999). Avant de prendre la présidence de l'ADEME, elle avait suivi le Grenelle de l’environnement pour le compte de l'Elysée.
Sous-préfet, directrice de cabinet du préfet de la région Poitou-Charentes au début de sa carrière en 1999, elle a été successivement conseillère auprès du directeur central de la sécurité publique puis chef de bureau des statuts et de la réglementation des personnels territoriaux à la Direction générale des collectivités locales (DGCL) avant de rejoindre en 2003 les services du ministère de l’Intérieur en tant que chargée de mission à la direction générale de la Police nationale et d’intégrer le cabinet du ministère de l’Intérieur.
Elle succède auprès de Jean-Louis Borloo à Nathalie Kosciusko-Morizet, nommée la semaine dernière au secrétariat d'Etat à l'Economie numérique auprès du Premier ministre, au terme d'un "jeu de chaises musicales" provoqué par le départ de ministre du Travail Xavier Bertrand qui a pris la tête de l'UmP.

De passage à Lyon en juin 2008, elle était venue venue relancer la campagne nationale en faveur des actions de maîtrise de l'énergie, un secteur qu'elle connaît particulièrement.

LYF-National est repris par Netvibes Lyon-


En ce moment sur les sites de LYonenFrance : Budget régional : le rétropédalage du MeDef Rhône-Alpes - Un conseil des Ministres à Lyon le 2 février - Les amis de Ségolène Royal gardent "l'espoir à gauche" - Elections européennes, le coup d'envoi de la campagne - Gérard Collomb frappé par l'Obamania ?! -Télérama fait son festival dans les cinés lyonnais-Un exercice "sécurité civile" sous le tunnel de Fourvière - Pour qui les lions du sport ? - Les prisonniers de Guantanamo "protégés" contre les mauvais traitements ! -Vénissieux tente d'éviter le dépôt de bilan de St Jean Industrie - Festival du cinéma d'école (les inscriptions sont ouvertes!) - HCL, il y a urgence à l'hôpital ! - Le crédit municipal, une autre option de vente aux enchêres -Tramway T4, début de l'enquête préalable - Sortie d'un dictionnaire des citations politiques - Semaine du développement durable : des livres et films qui contribuent à la réflexion - LyonMag et l'univers impitoyable de la presse lyonnaise-Photos : les assises nationales du Développement Durable à Lyon-Michel Mercier a de l'argent pour les Maires du Rhône - Les voeux à la presse du Maire de Lyon - Budget 2009, la Ville de Lyon augmentera les impôts de 6 % -Tribune : les Verts approuvent le budget primitif 2009 de la Ville -

Lire la suite - Une proche de Nicolas Sarkozy remplace Nathalie Kosciusko-Morizet

 
 

temps libre - tourisme - voyages

 

LYFtv-News