Affichage des articles dont le libellé est ségolène royal. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est ségolène royal. Afficher tous les articles

LGV Sud Europe : Ségolène Royal écrit à François Fillon

Coluche disait dans un de ses sketches "J'm'énerve pas, j'explique ! " Le moins qu'on puisse dire est que la lettre que Ségolène Royal vient d'envoyer le 31 juillet au Premier Ministre est très... explicative !


Dans ce courrier au Premier Ministre, la présidente de la région Poitou s'en prend vertement à François Fillon qui ne respecte pas selon elle les engagements de l'Etat en ce qui concerne le financement de la ligne LGV (Grande Vitesse) Sud-Europe Atlantique pour laquelle le Gouvernement "exige" une participation des collectivités territoriales.
"Je vous ai proposé le 19 juillet dernier une solution recueillant le consensus de tous les départements et de toutes les agglomérations du Poitou-Charentes. Vous m’indiquez dans votre courrier du 27 juillet que le Gouvernement écarte cette solution et vous demandez que la Région s’engage sur le protocole de financement" écrit Ségolène Royal.

Des menaces sur la rentabilité de la ligne
Elle déclare ensuite déplorer cette attitude politicienne qui méprise la démocratie locale : "La poursuite du chantage que vous faites, consistant à conditionner les raccordements assurant la desserte des villes de Poitou-Charentes à l’apport des collectivités locales, traduit un manque de respect et de connaissance des contraintes locales. Je relève d’ailleurs que votre menace de ne pas engager immédiatement ces raccordements (rendant leur réalisation assez illusoire dans le futur) est contradictoire avec les objectifs de rentabilité de la nouvelle ligne".

La région "cèdera au chantage immoral" pour ne pas pénaliser les habitants
"Face à cette menace, nous avons décidé les départements et les agglomérations, pour protéger Poitiers et Châtellerault, de céder à votre chantage immoral, malgré l’irresponsabilité de votre démarche" ajoute Ségolène Royal pour qui L’Etat qui gère mal a les caisses vides et rançonne la Région qui gère bien, et n’a pas les caisses vides.

L'ex candidate à la présidentielle s'envoie un propre satisfecit sur "la bonne gestion de la Région, sans augmentation d’impôt, mais en ajoutant que celà "ne permet toutefois pas de compenser la défaillance du Gouvernement et nous devons remettre en cause d’autres investissements pour compenser cette dépense indue car je ne veux pas qu’elle pénalise les contribuables qui souffrent déjà beaucoup de la vie chère. Nous observons également que les annonces du plan de relance gouvernemental ne correspondent à rien de sérieux".

L’apport financier de la Région Poitou-Charentes sera de 110 millions d’euros d’autorisation de programme pour les infrastructures ferroviaires nationales (LGV et autoroute fret ferroviaire). Sur cette base, la présidente de la Région a déjà fait remettre au Préfet de Région le protocole de financement signé.

Terminant en exprimant sa "haute considération" pour le Premier Ministre, Ségolène Royal laisse échapper quelques mots amers : " La bonne gestion de la Région démontre que le pays pourrait être géré autrement avec efficacité et justice".

LYF-National est repris par Netvibes Lyon-



Lire la suite - LGV Sud Europe : Ségolène Royal écrit à François Fillon

Ségolène Royal ouvre l'Université participative populaire.

Alors que le Maire de Lyon Gérard Collomb évoque pour la première fois dans un entretien à l'hebdomadaire Le Point l'hypothèse d'une candidature "en dehors de l'investiture du PS" de Ségolène Royal au Premier tour des présidentielles 2012, la présidente de la région Poitou continue à structurer ses réseaux et à animer, par sa présence ou ses absences, le débat politique.
Selon le Maire de Lyon, repris par le site Exprimeo.fr, la question des primaires pose à la fois celle du rôle des partis politiques mais aussi celle de leurs modalités de fonctionnement. Exprimeo rappelle que le volet des financements politiques n'a jamais été sérieusement tranché en France. "Par conséquent, celui qui détient un parti politique détient d'abord un actif de logistique majeur pour une présidentielle : moyens humains, financiers, fichiers ..."

Ségolène Royal n'a rien de celà mais son réseau "Désirs d'avenir" fonctionne déjà comme un mouvement et pourrait très vite se transformer en machine de guerre si le Parti Socialiste refuse d'entrer dans un cycle de primaires. "Le premier tour des présidentielles jouerait alors le rôle de primaires potentielles".


Les erreurs stratégiques de la direction du PS
Sur les élections européennes, rien ne semble encore tranché et à deux semaines du scrutin la première secrétaire Martine Aubry continue à jouer au chat et à la souris avec l'ex candidate à la Présidentielle. Alors qu'elle avait annoncé en février, au moment de l'intégration de quelques uns de ses partisans dans les instances dirigeantes, qu'elle allait lui proposer des "missions", Martine Aubry n'a pour l'instant rien concrétisé et Ségolène Royal continue, avec ses amis, à jouer de son côté sa petite musique "agaçante".





Un colloque sur l'Afrique le 18 mai



Loin de faire machine arrière suite à ses demandes d'excuses aux africains pour les propos tenus par le Président de la République, (Nicolas Sarkozy avait rejeté, lors de son voyage à Dakar, tout repentir sur la colonisation et estimé que "l'homme africain (n'était) pas assez entré dans l'Histoire"), Ségolène Royal en "remet une couche" en ouvrant le 18 mai les débats de l'Université Participative Populaire .




Au théâtre Dejazet à Paris, la "soirée de réflexion sur le thème Quel avenir commun pour l'Afrique et l'Europe au XXIè siècle ?" rassemble des intellectuels tels que Pierre Boilley, Lazare Ki-Zerbo, Achille Mbembe et Souleymane Bachir Diagne et Stéphane Hessel, l'un des rédacteurs de la Déclaration universelle des Droits de l'homme, résistant, diplomate, ambassadeur et grand connaisseur de l'Afrique "qui sera le grand témoin pour l'Europe", aux côté de l'historien Elikia M'Bokolo, "grand témoin pour l'Afrique".

Une stratégie de débats citoyens et participatifs qui marque aussi son désaccord avec celle adoptée par le Parti Socialiste pour les européennes. Si le PS devait perdre, comme celà semble annoncé par les sondages, il ne pourrait s'en prendre qu'à lui-même (et à sa direction) qui a fait l'erreur d'orienter le débat contre Barroso et Sarkozy. "Ce n'est pas ce que les Français attendent de nous et ce n'est pas ce qui entraînerait un vote pour les socialistes", a déjà déclaré son fidèle lieutenant Jean-Louis Bianco.

Gilles Roman


LYF-National est repris par Netvibes Lyon-



Lire la suite - Ségolène Royal ouvre l'Université participative populaire.

Ségolène passe le week-end chez les "vrais gens"

On avait connu les invitations impromptues du Président Giscard d'Estaing dans les familles, les réunions "tuperwares" organisées par des femmes militantes... la fin de semaine que vient de passer Ségolène Royal tient un peu des deux, mais avec un bon zeste de modernité !


Adieu les meetings coûteux du Zénith, les réunions militantes ou le "tractage" sur les marchés, l'ex candidate socialiste à la présidentielle était invitée, du 27 au 29 mars, par le site de partage de vidéos Dailymotion a "tenir le portail". Elle y choisissait les séquences et répondait aux questions vidéos des internautes.




Les comités "Désirs d'Avenir" se créent dans toute la France, par exemple à Bron


Encore une fois, Ségolène Royal se retrouve à un endroit où on ne l'attendait pas, mais "labourant" toujours son thème favori de la "démocratie participative".




Dans toute la France, les comités "Désirs d'avenir" se multiplient. L'un des derniers en date est celui créé à Bron par la femme du Président de la Région Rhône-Alpes, Elisabeth Queyranne. et des amis "élus et responsables engagés dans la ville".




Pas de concurrence avec le Parti Socialiste

Le comité "désirs d'avenir" de Bron

(autour d'Elisabeth Queyranne, Djamel Boudebibah, JP Droz, M.F. Droz, B. Justet, V. Lagarde, S. Laleix, C. Loisel, Aude Philip, Christophe Pili, Katia Pontarolo, Philippe Pouliac, Pascal Schneider et JJ. Queyranne)

Pour eux il s'agit "d'animer la réflexion et le débat sur des sujets d'actualité qui concernent tous les citoyens". "Nous ne sommes pas en concurrence avec le PS", indique Elisabeth Queyranne, "mais nous souhaitons enrichir les propositions qui devront être formulées pour faire face à la politique actuelle, et à tous les dégâts qu'elle provoque".


Un débat à Bron le 31 mars
En 2009, le Comité "désirs d'avenir" de Bron a inscrit quatre grands thèmes à son agenda : la justice, l'éducation, la relève économique et la santé. "Comment serons nous soignés demain?", c'est d'ailleurs la question posée lors du prochain débat, animé par le Professeur Thierry Philip, médecin cancérologue et Maire du 3ème arrondissement de Lyon, ce mardi 31 mars.

Lentement mais sûrement, à l'intérieur comme sur les marges du Parti, les proches de Ségolène Royal continuent donc à tisser une toile, formuler des idées, animer des "réseaux", avec en point de mire les échéances électorales : européennes, régionales puis les investitures pour les présidentielles de 2012... Pas question pour eux de céder d'espace sur ce terrain là !


LYF-National est repris par Netvibes Lyon-

Lire la suite - Ségolène passe le week-end chez les "vrais gens"

Ségolène Royal publie ses "lettres d'Amérique" sur internet

Malgré les critiques et les quolibets, Ségolène Royal continue son chemin... sur internet, où elle publie ses "lettres d'Amérique".
Saluant "une confiance nouvelle, dénuée d'arrogance", elle dit avoir mesuré aux Etats Unis où elle s'est rendue pour assister à l'investiture de Barack Obama " la force tranquille que donne la volonté de renouer avec un destin collectif".

Une confiance nouvelle dénuée d'arrogance
De réunions de travail en rencontres au Sénat américain, elle explique s'être entretenue avec une jeune sénatrice, "étoile montante du Parti démocrate et spécialiste des questions environnementales", avoir parlé "relance économique" du secteur de l'automobile par l'avènement d'un nouveau modèle de développement respectueux de l'environnement.

Toujours optimiste, elle dit même y avoir trouvé des américains francophiles à la chambre des représentants .

L'environnement, clé du plan de relance de Barack Obama
Le montant global du plan Obama est de 800 milliards de dollars sur deux ans, soit 3% du PIB chaque année. Le stimulus sur l'économie américaine est considérable, grâce notamment à un crédit d'impôt de 1000 dollars par an qui touchera 150 millions d'Américains. 85 milliards de dollars concernent les seuls investissements en infrastructures, avec un volet environnemental important :

* 30,25 milliards pour les autoroutes et les ponts (l'engorgement du trafic conduisant à une hausse très importante de la quantité d'essence consommée) ;

* 12 pour les transports en commun ;

* 5 pour les voies ferroviaires ;

* 5,25 pour l'aviation ;

* 14,275 pour les infrastructures vertes (assainissement de l'eau par exemple) ;

* 7 pour l'ingénierie des corps d'armée américaine ;

* 10 milliards pour les constructions fédérales ;

* 400 millions consacrés à l'administration du développement économique ;

* 734 millions pour les gardes-côtes ;

* 55 millions pour l'administration maritime ;

* 45 millions pour le Saint-Laurent.

"Je lui ai suggéré d'acheter la technologie française"

"C'est donc un programme de modernisation sans précédent depuis le New Deal de Roosevelt en 1932 qui sera adopté dans les prochains jours. Peut-être pourra-t-il servir à acheter les TGV qui font si cruellement défaut aux Etats-Unis ! James Obestar soulignant le besoin d'équipements en trains à grande vitesse, je lui ai en tout cas suggéré d'acheter la technologie française développée par Alstom !" termine t'elle.

LYF-National est repris par Netvibes Lyon-

En ce moment sur les sites de LYonenFrance : Des parents d'élèves en colère occupent les écoles - Attention ! Alerte météo le 24 janvier sur la région lyonnaise - Renault Trucks s'adresse aussi aux enfants - Le SIRHA, Salon Interational de l'Hôtellere et de la Restauration - Drôle d'endroit pour des rencontres : le programme ! - Soyez le guide d'un écrivain pour les Assises Internationales du Roman ! - Clôture des Assises Nationales du Développement Durable - Savoie : les Verts s'opposent aux JO d'hiver- Charlie Winston faisait la manche à Lyon et c'est aujourd'hui la révélation du MiDem ! - Les régions PACA et Rhône-Alpes au MiDem de Cannes - Les amis de Ségolène Royal gardent "l'espoir à gauche"-Michel Mercier a de l'argent pour les Maires du Rhône -Tribune : les Verts approuvent le budget primitif de la Ville de Lyon -Pour qui les lions du sport ? - Festival du cinéma d'école (les inscriptions sont ouvertes!)- HCL, il y a urgence à l'hôpital ! - Le crédit municipal, une autre option de vente aux enchêres - Tramway T4, début de l'enquête préalable -Sortie d'un dictionnaire des citations politiques - Semaine du développement durable : des livres et films qui contribuent à la réflexion - LyonMag et l'univers impitoyable de la presse lyonnaise- Des agendas 21, des "plans énergie" et "ville durable" - Ségolène Royal publie ses "lettres d'Amérique" sur internet -
Lire la suite - Ségolène Royal publie ses "lettres d'Amérique" sur internet

PS : les amis de Ségolène Royal gardent "l'espoir à gauche"

"Nous n'avons perdu personne en route" indique Vincent Peillon à l'AFP. L'animateur de la campagne de Ségolène Royal est satisfait du lancement du courant "L'espoir à gauche", qui fédèrera les soutiens de l'ex candidate à la présidentielle au sein du Parti Socialiste, avec entre autres "100 délégués départementaux, 23 membres du Bureau national".


Un site internet et un "réseau social militant".

A Lyon la plupart des poids lourds, de Jean Jack Queyranne à Gérard Collomb en passant par Najat Vallaud Belkacem, sont en effet présents. Même si d'autres personnalités influentes, comme la Maire du premier arrondissement Nathalie Perrin, ont accepté d'intégrer la nouvelle direction du Parti.

Pour une "révolution militante"

Les responsables du courant ont les yeux tournés vers les Etats Unis. Un récent rapport de la fondation Terra Nova, proche du Parti socialiste, sur le fonctionnement du Parti Démocrate, explique en effet comment Barack Obama a été élu par une "révolution militante". Et conseille de réduire le coût des cotisations, de faire participer les militants au mouvement des idées, d'organiser des primaires à gauche. Des idées dont s'inspire beaucoup Ségolène Royal qui, si elle s'est montrée fervente supportrice de Hillary Clinton, se trouve aujourd'hui "beaucoup de points communs" avec le nouveau président.

Le courant l'espoir à gauche, au contraire des réseaux Désirs d'Avenir propres à Ségolène Royal, a la volonté de s'ancrer à l'intérieur du Parti Socialiste. Finies les discussions sur les relations avec François Bayrou et le MoDem. Ce courant est une réorganisation de la motion E, majoritaire au Congrès avec toutes ses composantes. Les amis de l'ancien ministre communiste Charles Fiterman sont là. Plus question donc de se laisser présenter comme l'aile droite du parti.
Voir le rapport de Terra Nova sur les élections aux Etats Unis (PDF) -


LYF-National est repris par Netvibes Lyon-


En ce moment sur les sites de LYonenFrance : Gérard Collomb frappé par l'Obamania ?! - Télérama fait son festival dans les cinés lyonnais -Un exercice "sécurité civile" sous le tunnel de Fourvière - Pour qui les lions du sport ? - Les prisonniers de Guantanamo "protégés" contre les mauvais traitements ! - Vénissieux tente d'éviter le dépôt de bilan de St Jean Industrie - Festival du cinéma d'école (les inscriptions sont ouvertes!) - HCL, il y a urgence à l'hôpital ! - Le crédit municipal, une autre option de vente aux enchêres - Tramway T4, début de l'enquête préalable - Sortie d'un dictionnaire des citations politiques - Semaine du développement durable : des livres et films qui contribuent à la réflexion - LyonMag et l'univers impitoyable de la presse lyonnaise -Photos : les assises nationales du Développement Durable à Lyon -Michel Mercier a de l'argent pour les Maires du Rhône - Les voeux à la presse du Maire de Lyon - Tribune : les Verts approuvent le budget primitif 2009 de la Ville -
Lire la suite - PS : les amis de Ségolène Royal gardent "l'espoir à gauche"

 
 

temps libre - tourisme - voyages

 

LYFtv-News