Accéder au contenu principal

Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

Actuellement sur LYFtvNews :



LGV Sud Europe : Ségolène Royal écrit à François Fillon

Coluche disait dans un de ses sketches "J'm'énerve pas, j'explique ! " Le moins qu'on puisse dire est que la lettre que Ségolène Royal vient d'envoyer le 31 juillet au Premier Ministre est très... explicative !


Dans ce courrier au Premier Ministre, la présidente de la région Poitou s'en prend vertement à François Fillon qui ne respecte pas selon elle les engagements de l'Etat en ce qui concerne le financement de la ligne LGV (Grande Vitesse) Sud-Europe Atlantique pour laquelle le Gouvernement "exige" une participation des collectivités territoriales.
"Je vous ai proposé le 19 juillet dernier une solution recueillant le consensus de tous les départements et de toutes les agglomérations du Poitou-Charentes. Vous m’indiquez dans votre courrier du 27 juillet que le Gouvernement écarte cette solution et vous demandez que la Région s’engage sur le protocole de financement" écrit Ségolène Royal.

Des menaces sur la rentabilité de la ligne
Elle déclare ensuite déplorer cette attitude politicienne qui méprise la démocratie locale : "La poursuite du chantage que vous faites, consistant à conditionner les raccordements assurant la desserte des villes de Poitou-Charentes à l’apport des collectivités locales, traduit un manque de respect et de connaissance des contraintes locales. Je relève d’ailleurs que votre menace de ne pas engager immédiatement ces raccordements (rendant leur réalisation assez illusoire dans le futur) est contradictoire avec les objectifs de rentabilité de la nouvelle ligne".

La région "cèdera au chantage immoral" pour ne pas pénaliser les habitants
"Face à cette menace, nous avons décidé les départements et les agglomérations, pour protéger Poitiers et Châtellerault, de céder à votre chantage immoral, malgré l’irresponsabilité de votre démarche" ajoute Ségolène Royal pour qui L’Etat qui gère mal a les caisses vides et rançonne la Région qui gère bien, et n’a pas les caisses vides.

L'ex candidate à la présidentielle s'envoie un propre satisfecit sur "la bonne gestion de la Région, sans augmentation d’impôt, mais en ajoutant que celà "ne permet toutefois pas de compenser la défaillance du Gouvernement et nous devons remettre en cause d’autres investissements pour compenser cette dépense indue car je ne veux pas qu’elle pénalise les contribuables qui souffrent déjà beaucoup de la vie chère. Nous observons également que les annonces du plan de relance gouvernemental ne correspondent à rien de sérieux".

L’apport financier de la Région Poitou-Charentes sera de 110 millions d’euros d’autorisation de programme pour les infrastructures ferroviaires nationales (LGV et autoroute fret ferroviaire). Sur cette base, la présidente de la Région a déjà fait remettre au Préfet de Région le protocole de financement signé.

Terminant en exprimant sa "haute considération" pour le Premier Ministre, Ségolène Royal laisse échapper quelques mots amers : " La bonne gestion de la Région démontre que le pays pourrait être géré autrement avec efficacité et justice".

LYF-National est repris par Netvibes Lyon-



Commentaires

Articles les plus consultés :