Accéder au contenu principal

Au Puy, François Fillon soutient l'apprentissage

Le Premier ministre, était en déplacement ce vendredi 18 septembre 2009 au Puy-en-Velay, sur les terres de Laurent Wauquiez qui l'accompagnait, pour "communiquer" sur l'action du gouvernement en matière d'emploi des jeunes.

François Fillon qui a rencontré des jeunes apprentis au Centre de Formation des Apprentis de Bains, a également visité une entreprise de Construction Métalliques qui fait travailler de nombreux jeunes en alternance.

Des mesures pour résister face la crise de l’emploi

Après la fusion peu réussie de l'ANPE et des Assedic dans un contexte d'explosion du nombre de demandeurs d'emplois, et la mise en place du RSA (Revenu de Solidarité Active) qui exclue les moins de 25 ans, le gouvernement a tenté de donner du souffle aux entreprises en passant commande de chantiers "rapides" dans le cadre du plan de relance.
Le Premier Ministre a précisé ses trois objectifs pour les jeunes : "éviter les licenciements" ; "faciliter l’accès et le retour à l’emploi de ceux qui sont frappés par les restructurations" et surtout "favoriser la création de nouveaux emplois".

Le plan d'urgence pour l'emploi des jeunes
Celà fait déjà six mois que Nicolas Sarkozy a présenté son plan d’urgence pour l’emploi des jeunes. Il avait alors mis "l’accent sur l’alternance, parce que nous sommes convaincus que l’alternance reste l’un des meilleurs moyens d’intégrer le marché du travail, à tous les niveaux de qualification".
François Fillon a rappelé certaines de ces mesures : Le dispositif "Zéro charges" pour le recrutement d’un apprenti ; une prime de 1 800 € pour l’embauche d’un apprenti dans les entreprises de moins de 50 salariés ; L'aide à l’embauche pouvant aller jusqu’à 2 000 € pour tout emploi d’un jeune de moins de 26 ans en contrat de professionnalisation ; Une aide exceptionnelle de 3 000 € pour les entreprises qui recrutent en CDI, d’ici la fin du mois, de jeunes qui étaient en stage entre mai 2009 et avril 2009 (voir article de LYon-Economie.fr)...
Le gouvernement a proposé des mesures d’investissement avec une enveloppe de 50 000 Contrats Initiative Emploi, 50 000 contrats accompagnement formation, et 30 000 contrats d’accompagnement vers l’emploi mais "Il faut que tous les acteurs d’en saisissent et s’engagent en faveur de l’emploi des jeunes", a conclu le Premier ministre.
LYF-National est repris par Netvibes Lyon-



Actuellement sur LYFtvNews :