Accéder au contenu principal

Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

Actuellement sur LYFtvNews :



La France championne d'Europe devant le Danemark

Une étude de l'Ined (Institut National des Etudes Démographiques) place la France en tête des pays européens... pour le taux de suicide en prison!
Le taux de suicide, qui augmente en fonction de la gravité de l'infraction et est particulièrement marqué chez les hommes, a été multiplié par cinq dans les 50 ans dernières années ! On a même noté un "pic" de 19 suicides pour 10.000 détenus en 2008 (alors qu'il n'était que de 4 pour 10000 dans les années 60).
Loin devant le Danemark (13 suicides pour 10.000 prisonniers) et... la Grèce qui ne compte "que" 4 cas pour 10.000, la France a connu une forte augmentation de sa surpopulation pénale depuis 2002.
Il semble pourtant qu'il n'y ait pas de corrélation entre la surpopulation et le suicide, puisqu'un grand nombre de cas se déroulent en début de détention. L'INED note même que les détenus en "préventive" (ceux qui n'ont pas encore été jugés) se suicident plus que les condamnés, et celà, pour la moitié d'entre eux, dans les six premiers mois suivant leur incarcération.
L'échec de l'administration pénitentiaire
Que va faire l'administration face à ces données très précises ? C'est la question que chacun est en droit de se poser. Au ministère de la justice, les rapports se suivent, se ressemblent... et s'empilent depuis très longtemps.
Au delà des annonces régulières sur la "préoccupation" des ministres qui se suivent à la tête de cette administration, peu d'actions concrètes semblent être généralisées pour améliorer les conditions de vie des détenus et les préparer à une réinsertion dans la société, ce qui devrait pourtant être l'un des objectifs prioritaires de l'administration pénitentiaire.
LYF-National est repris par Netvibes Lyon-



Commentaires

Articles les plus consultés :