Accéder au contenu principal

Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

Actuellement sur LYFtvNews :



Requalification urbaine, les 40 projets retenus par le gouvernement

Lors du conseil des ministres du 9 décembre 2009, Benoist Apparu, Secrétaire d’Etat chargé du logement et de l’Urbanisme, a présenté les 40 projets finalement retenus dans le cadre du Programme National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés (PNRQAD).

Sur 87 projets initialement sélectionnés par le secrétariat d'Etat, plus de la moitié ont donc été retirés et parmi les dossiers retenus, un certain nombre se voient réduire leur "périmètre". Le Gouvernement a par ailleurs annoncé qu'il va mobiliser 380 millions d’euros sur trois ans pour la mise en oeuvre de ce programme, soit moins de 10 millions d'Euros par quartier, mais il compte sur "l'effet de levier" produit par ce financement pour que les collectivités territoriales et les partenaires privés investissent dans ces quartiers.

Ce programme en faveur de la réhabilitation de logements privés, de la production de logements sociaux et de l’aménagement d’espaces et de services publics est, selon Jean-Louis Borloo, ministre d’État, ministre de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer une opportunité pour la rénovation des centres-villes et réunira des politiques essentielles comme la lutte contre l’habitat indigne. Il devrait permettre la remise sur le marché de logements vacants et la mobilisation en faveur de l’environnement.

Grenelle de l'environnement
C’est d’ailleurs un des engagements du Grenelle de l’environnement qui permettra d’importantes économies d’énergies dans le bâtiment et les transports. Sur les 40 projets, 11 auront un périmètre restreint par rapport au projet initial et 15 ne seront accompagnés que par "de l’ingénierie".

L’Etat et ses opérateurs, l’agence nationale de l’habitat (ANAH) et l’agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU), mobiliseront donc 380 millions d’euros sur trois ans mais espèrent que l’impulsion donnée par le programme permettra aux autres investisseurs de sortir plus d'1,2 milliards d'Euros. Les premiers travaux pourront démarrer dès le début 2010.


Pas de projets dans le Grand Lyon
Voici la liste des candidatures retenues :
Annonay (Communauté de communes du bassin d’Annonay)
Aubervilliers
Calais
Carpentras
Le Havre
Le Puy en Velay
Marignane
Perpignan
Saint-Denis
Nîmes métropole (sur la commune de Saint-Gilles)
Saint-Quentin
Sedan
Troyes
Villeneuve-Saint-Georges
Candidatures retenues sur un périmètre restreint :
Bastia
Bayonne
Béziers
Bordeaux
Fort-de-France
Lille Métropole
Meaux
Montreuil et Bagnolet
Nice Côte d’Azur
Sète
Valenciennes métropole

Candidatures retenues, limitées à un accompagnement en ingénierie :
Aix-en-Provence (Communauté d’agglomération du Pays d’Aix)
Carcassonne
Châtellerault
Elbeuf
Juvisy-sur-Orge (Communauté d’agglomération – Les portes de l’Essonne)
La Seyne-sur-Mer
Maubeuge Val de Sambre
Montauban (Communauté de Montauban Trois Rivières)
Orléans
Rennes
Saint-Dizier
Saint-Etienne
Saint-Ouen
Vienne (Communauté d’agglomération du Pays Viennois)
Vierzon

LYF-National est repris par Netvibes Lyon-


Commentaires

Articles les plus consultés :