Accéder au contenu principal

Sondage: F. Fillon et JL. Borloo emportés dans la chute de Nicolas Sarkozy

Le quotidien gratuit Métro publie ce lundi 12 avril 2010  les résultats complets de la vague d'avril du baromètre politique Metro-Krief Group réalisé par OpinonWay.

Ces résultats montrent que rien ne semble pouvoir arrêter la dégringolade du taux de satisfaction à l'égard du Chef de l'Etat. Nicolas Sarkozy chute de sept points en un mois, pour tomber à 31 %, le chiffre le plus bas depuis la Présidentielle de mai 2007. Le mécontentement gagne les principaux ministres de son gouvernement, y compris le premier d'entre eux, François Fillon et le ministre de l'environnement Jean Louis Borloo. Le seul ministre lyonnais, Michel Mercier peine quant à lui à se faire connaître et n'obtient qu'un très faible taux de satisfaction.

Un mécontentement record à l'égard du Président Sarkozy
Désormais, 64 % des Français sont mécontents de l'action de Nicolas Sarkozy. Les élections régionales et les variations désordonnées de cap qui ont entouré le scrutin expliquent cette dégringolade. 
Une nouveauté : cette fois, le Président de la République entraîne son Premier ministre dans sa chute. Le taux de satisfaction de François Fillon dégringole de 9 points, à 39 %. Pour la première fois depuis son arrivée à Matignon, François Fillon passe au-dessus de la barre de 50 % de mécontents. 
Maigre consolation : la question "quel serait le meilleur candidat de la droite en 2012 si Nicolas Sarkozy ne se représente pas ?", l'actuel Premier ministre arrive en tête avec 38 % des suffrages, devant Dominique de Villepin (23 %) et Alain Juppé (20%).

Au sein du gouvernement, Jean-louis Borloo paye sa passivité
Absence sur le terrain après la tempête Xynthia, silence total après l'annonce de l'abandon de la taxe carbone. Ces deux épisodes semblent avoir eu raison de la popularité de Jean-Louis Borloo. Au sein d'un gouvernement où tous les ministres sont en recul, le ministre de l'Ecologie voit sa côte de satisfaction s'effondrer de 11 points !

Dans l'opposition, Martine Aubry semble renforcer sa position
L'effet "régionales" profite pleiment à la Première secrétaire du Parti Socialiste. Elle gagne 5 points de satisfaction pour atteindre 53 %, devenant ainsi, à égalité avec Bertrand Delanoë, la personnalité la plus appréciée de l'opposition. On note aussi la remontée de Ségolène Royal (34% de satisfaits +2 points) et la baisse de François Hollande (40% - 2 points). A l'autre extrémité du baromètre, François Bayrou sombre totalement, plombé par le naufrage électoral du Modem. Il perd 12 points, à seulement 28 % de satisfaits !

Michel Mercier peu connu et peu apprécié...
A noter que le seul ministre lyonnais du gouvernement, le président centriste du Conseil Général du Rhône Michel Mercier, obtient l'un des pires taux de satisfaction : peu connu (46% des sondés déclarent ne pas le connaître assez), son action est jugée positive par seulement 26% alors que 28% se disent mécontents.La popularité de Nora Berra n'a pas été testée.

Les français très partagés face à la réforme des retraites
Le débat sur la réforme des retraites s'annonce compliqué. A la question "Parmi les solutions suivantes pour préserver le système de retraites actuel, laquelle aurait votre préférence ?'", aucune réponse ne se dégage clairement : 28 % optent pour un allongement de la durée de cotisation, 25 % préfereraient l'augmentation des cotisations et 23 % suggèrent le développement des fonds de pensions privés. 16 % seulement souhaitent un recul de l'âge de la retraite.

Étude réalisée auprès d’un échantillon de 1011 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. L’échantillon a été constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socioprofessionnelle du chef de famille, après stratification par région et catégorie d’agglomération.
Mode d’interrogation : L’échantillon a été interrogé par téléphone au domicile des personnes. Les interviews ont été réalisées du 1er au 7 avril 2010. Les résultats de ce sondage doivent être lus en tenant compte des marges d'incertitude : 2 à 3 points au plus pour un échantillon de 1000 répondants.



Commentaires

Actuellement sur LYFtvNews :