Accéder au contenu principal

Culture et développement durable, un atelier du Musée d'Orsay

Claude Monet "Train dans la campagne"
Le musée d'Orsay lance le 28 octobre 2010 un atelier de la culture et du développement durable.
Les apports de l'art, la culture, trop peu pris en compte aujourd'hui, sont essentiels au développement durable. Il est de la responsabilité du musée d'Orsay de montrer leurs implications avec l'environnement, l'économie, le social, la marche de la société contemporaine en général.  A partir de cette année, le Musée d'Orsay à Paris met en place une structure originale : l'Atelier de la culture et du développement durable.

Les questionnements des artistes sur la transformation des villes
L'Atelier s'appuie sur le cœur même du musée d'Orsay, ses collections, dont la période s'étend de 1848 à 1914. Les questionnements et prises de position de très nombreux artistes face aux progrès techniques, aux transformations des villes, à l'émergence de nouveaux rapports sociaux, à la mise en place d'une économie moderne, aux rapports avec la nature, avec l'espace, apparaissent plus que jamais d'actualité.

Les arts, la culture, quelles qu'en soient les formes et les époques, permettent de construire du sens et doivent faire entendre leurs voix dans les débats sur les questions de développement durable. On ne peut concevoir et mettre en œuvre de façon responsable une action de développement durable sans prendre en compte le rôle que joue la culture en la matière.

Approches culturelles, artistiques, scientifiques et réalisations concrètes constituent les lignes de force du projet. La vocation de l'Atelier est de susciter réflexion et débat. Ses actions se déclineront tant auprès du grand public, que des étudiants et de la communauté scientifique.

De nombreux partenaires s'associent à ces ateliers : établissements d'enseignement, associations, ONG, institutions, entreprises, personnalités.

Lors de la soirée de lancement, le jeudi 28 octobre 2010, le musée organise une nocturne dédiée au développement durable, au cours de laquelle sera officiellement lancé l'Atelier. Un parcours de présentation d'œuvres sur cette thématique sera proposé gratuitement au grand public, de 19h à 21h30. Parallèlement, une Table ronde sera organisée dans l'auditorium du musée, à partir de 18h, sur invitation. Quatre intervenants animeront une discussion sur les liens qui réunissent art, culture, et développement durable :
- Gilles Berhault, président du Comité 21 et président de l'Association Communication et Information sur le Développement Durable ;
- Bettina Laville, membre du Conseil d'Etat, avocate, fondatrice du Comité 21 ;
- Laurence Madeline, conservateur, chef du service culturel et éducatif du musée d'Orsay ;
- Kenneth White, poète, écrivain, essayiste, président-fondateur de l'Institut International de Géopoétique.

Une "coorganisation" du comité 21
Cet événement est co-organisé par les musées d'Orsay et de l'Orangerie, le Comité 21, les Ateliers de la Terre et l'Association Communication et Information pour le Développement Durable, partenaires de l'Atelier.
« Depuis quinze ans, le Comité 21, comité français pour le développement durable, réunit les entreprises, les collectivités territoriales, les associations, les médias et les grandes écoles (plus de quatre cents à ce jour), proposant une vision innovante et opérationnelle du développement durable. C'est une question de métamorphoses sociales, économiques et culturelles. Le développement durable se nourrit de culture et de diversité, et il aspire à plus de visions et d'engagements des artistes, pour anticiper et porter ces transformations. Le Comité 21 soutient pleinement l'initiative du musée d'Orsay. » (Gilles Berhault)



Commentaires

Actuellement sur LYFtvNews :