Accéder au contenu principal

A. Gérin : "En 18 mois, la France a perdu 780 000 emplois !"

Pour le député (communiste) et ancien maire de Vénissieux André Gérin, la demande de démission du Président de l'Assemblée Nationale Bernard Accoyer par les groupes de l'opposition est "une initiative dérisoire". 
Elle constitue selon lui une sorte de diversion au regard des graves préoccupations des français et des nouvelles menaces qui pèsent sur eux. "N'attendons pas du Président de l'Assemblée nationale qu'il relaie autre chose que la politique de Nicolas Sarkozy, qu'il redonne au pouvoir législatif cette place que l'exécutif leur dénie". 

Un système archaïque et pervers
André Gérin, qui pense que "la Vème République est un système archaïque et pervers" et "l'élection du Président de la République au suffrage universel est anti-démocratique" rappelle qu'en dix huit mois, la France a perdu 780 000 emplois essentiellement industriels à coups de délocalisations et de plans sociaux.

L'INSEE vient de relever qu'en 2008, près de 8 millions de nos concitoyens, soit 13 % de la population, vivaient sous le seuil de pauvreté avec moins de 773 euros par mois. "C'est évidemment pire encore en 2010".

Pour le député de Lyon, le gouvernement s'apprête à faire voter par le parlement un plan de super-austérité qui visera tout particulièrement les couches dites « moyennes », tandis que les plus riches, les privilégiés de la bourse et de la fortune continueront à bénéficier du bouclier fiscal et des multiples exonérations et cadeaux qui leur sont consentis. "Après les milliards distribués généreusement aux banques incendiaires, c'est un budget de classe que l'on impose à notre peuple. Pour lui, c'est du sang et des larmes".

G.R





Commentaires

Actuellement sur LYFtvNews :